Email     Password  
Connection | Subscription
Si vous n’êtes pas déjà familier de notre concept de TV collaborative, jetez en tout cas un œil ici  pour en savoir davantage avant de poursuivre. C'est une série de journées d'enregistrements de talkshows TV en studio baptisées " Business Lounge TV day " et dédiées aux professionnels de l'écosystème  français des spécialistes du développement logiciel.  Venez nous faire une démo de votre offre ! Proposez aussi vos sujets de plateaux !
Article
Collaborative content preparation:
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
Format : Networking day
Treatment : Debate
 

Si vous n’êtes pas déjà familier de notre concept de TV collaborative, jetez en tout cas un œil ici pour en savoir davantage avant de poursuivre.

C'est une série de journées d'enregistrements de talkshows TV en studio baptisées "Business Lounge TV day" et dédiées aux professionnels de l'écosystème  français des spécialistes du développement logiciel. 

Venez nous faire une démo de votre offre !

Proposez aussi vos sujets de plateaux !

Keywords:  éditeurs de logiciel, b2b
Related expertises:  transformation numérique
On the agenda : (cf. onglet « Related subjects »)
Share the link:
Connected subjects:
  • Here's my feedback:
    Below, I explain my motivation to the organizers:


    I transmit my opinion: I find this subject...




    Misc infos
    Location : Dans les studios de Webcastory
    Comment from : La notification par mail est tombée à pic donc... merci Comment from : De beaux débats en perspective, sur les différences entre - " sur mesure" ou "prêt à porter "... - " effet mode ou tendance durable"- " 2.0 ou pas 2.0 "- " Alchimistes ou Chercheurs d'or..." - " Les Gros sont-ils plus forts que les petits, et vont-ils gagner à la fin " ?- " Encore du Bla Bla ou du concret " ?Je veux bien jouer le rôle de l'aiguillon de service ;-) Comment from : trouve ce sujet : Excellente intiativeExactement les questions qui se posent en filigrane des débats existants ! Comment from Frédéric BASCUNANA: génial ton commentaire Fred, car tu mets honnêtement les pieds dans le plat en nous incitant tous à jouer franc-jeu, parler concret, sans chichi 2.0.Nous sommes tous, sur ces plateformes, d'authentiques utilisateurs (au mieux), voire geeks (au pire ;-) ) - nous téléchargeons et installons donc très souvent des logiciels mais n'avons que trop rarement sous la main une market place conviviale et d'autres usagers pour nous donner un ressenti concret. C'est bien l'opportunité la plus concrète qui soit d'associer le geste à la parole, la démo "humanisée" au discours sur les features. Je croise les doigts pour que cette initiative soit une opportunité de "donner envie" au public de comprendre ce qu'offrent ces éditeurs. Comment from : A la quatrième question, "Les applications mobiles vont-elles supplanter les sites web ?", je vous invite à consulter cet article : c'est impressionnant quand même !http://thenextweb.com/in/2011/05/10/49-of-indians-only-access-web-through-mobile/ Comment from Victor Waknine: n'oublions pas que en paraphrasant Bébert: Les mauvais logiciels d'aujourdhui sont les bonnes solutions d'hierJe trouve le thème de cette journée " génialissimo " au vu des annonces d'une médiocrité ahurissante de certains éditeurs qui veulent gérer le poil du poil de la feuille de papier à je vous alisse deviner.J'ai mis cette journée à mon agenda bien sur Comment from Frédéric BASCUNANA: merci Victor, ce qui est un peu difficile en effet c'est d'obtenir d'une partie si possible conséquente, du moins représentative des éditeurs visés qu'ils fassent le déplacement pour nous expliquer de façon vivante leurs valeurs ajoutées. C'est un exercice de communication qui exige de la préparation, j'espère donc que cette opération motivera les bonnes énergies ! Comment from Corinne Dangas: Il te faut un studio mobile alors, pour faire du "mobile tocshow 2.0" ! :) (si la montagne ne vient pas à nous...)Le thème et la méthodo sont excellents, bravo ! On n'a pas tjrs le temps de tester des démos (encore moins très en amont d'une réflexion d'achat), donc un mix présentation - démo est une bonne idée pour soutenir la démarche d'évangélisation des éditeurs et leur permettre de "donner envie". Comment from Frédéric BASCUNANA: c'et totalement l'idée !au fait, nous avons un studio modile, regarde le voici en démo :http://techtoc.tv/page/783/ ;-) Comment from Corinne Dangas: Oops, je crois bien que j'étais passée à côté de cette page ! :) (c'était dommage d'ailleurs, la vidéo est vraiment chouette) Comment from Youssef Rahoui: trouve ce sujet : Excellente intiativeUne façon intelligente et originale de faire vivre l'écosystème ! Comment from Frédéric BASCUNANA: c'et totalement l'idée !au fait, nous avons un studio modile, regarde le voici en démo :http://techtoc.tv/page/783/ ;-) Comment from Frédéric BASCUNANA: c'et totalement l'idée !au fait, nous avons un studio modile, regarde le voici en démo :http://techtoc.tv/page/783/ ;-) Comment from Patrick ZIMBARDO: trouve ce sujet : Intéressantqui impacte l'autre !!! Comment from : Belle perspective. Très belles perspectives !!! Comment from : trouve ce sujet : Excellente intiativeIl y tellement à dire. Pour vous préparer : lisez l'imposture informatique de F de Closets avant de venir. Juste la première moitié du livre. L'historique après est un peu bas de gamme. Comment from Stephane Morin: trouve ce sujet : IntéressantDifficile de passer outre les contrats préformatés... et les cas sont encore trop rares où les représentants des utilisateurs et du business sont impliqués sur leurs vrais besoins et non pas une mauvaise traduction de la DSI. Comment from Gilbert Naud: trouve ce sujet : Excellent !Les prestations de type Cloud vont se généraliser, toutefois aujourd'hui les DSI n'ont pas une réelle expertise - et uin retour d'expérience- sur les sujets contractuels et de gouvernance d'o^ù l'intérêt d'un tel débat. Comment from Gilbert Naud: Seuls certains aspects sont plus ou moins pré-formattés : la partie purement contractuelle. Toutefois, le préalable essentiel au contrat de service externe réussi est la négotiation interne d'un contrat de service interne entre la DSI et ses clients internes (métiers et MOA). Ce contrat interne définira les caractéristiques essentielles des SLA et des contraintes à faire porter par le fournisseur externe. Concernant le Cloud les aspects de sécurité, de continuité de service, de protection des données doivent faire l'objet d'une approche spécifique. Comment from : Les SLA ne marchent pas, à cause d'une notion très simple : "force majeure", exonérant le prestataire de ses obligations de résultat.Vous vous souvenez de cet orage qui a coupé les datacenters d'Amazon et Microsoft cet été? "Force majeure". Certes ils n'ont pas déclenché l'orage. Mais on peut se poser la question de la pertinence du concept même de SLA pour des services critiques. Comment from Gilbert Naud: C'est précisement pourquoi les entreprises sont plus que méfiantes vis-à-vis des "Public Clouds" et s'orientent plutôt vers des "Private Cloud" pour lesquels elles exigent des niveaux de services qui correspondent à la criticité des applications gérées. Comment from Olivier LABBE: Le support d'une infrastructure Cloud rebat complètement les cartes du support des anciennes infrastructures "en silo", où la criticité de l'application déterminait de manière automatique le SLA de l'infrastructure associée. Les nouveaux contrats doivent intégrer de nouveaux types de SLA :* Un SLA global qui est différent d'une somme de SLAs. Un cloud peut être en défaut alors que tous les voyants unitaires sont au vert.* Des SLAs d'un nouveau type qui sanctionnent de nouveaux défauts de performance (ex : panne du module orchestration qui empêche l'activation d'une nouvelle VM, alors que le reste de la production fonctionne parfaitement).* Le principe d'élasticité du Cloud introduit la notion de SLA dynamiqueLes clients, en particulier les services achats qui négocient souvent les contrats de support, ne sont absolument pas conscients de la nécessité de sortir des anciens principes contractuels. Comment from Hervé Schauer: Il conviendrait de faire intervenir des spécialistes des contrats de cloud coté utilisateur. Cordialement, Hervé Schauer Comment from Frédéric BASCUNANA: Bonjour à tous, alors big surprise, ces sujets vont être traités au fil de l'eau en mai et en juin avec nos partenaires éditeurs.Ce qui est impressionnant, c'est qu'aucun n'a vieilli ! Comment from : se porte volontaire pour participerL'association EFEL (Entreprendre en France pour l'Edition Logicielle) porte ce message haut et fort!Et j'en suis le président.Avec plaisir pour expliquer en quoi noter secteur est une vortex du changement de business model à venir dans toutes les industries